bandeau

Voyage 2012

SORTIE DU 21 SEPTEMBRE 2012

Les membres du bureau, Emmanuel GARCIA, Jacques LAURENT et Philippe CHATELAIN ont ouvert très tôt la permanence afin de pouvoir régler les derniers problèmes d?intendance. Avec un peu de retard, le départ a eu lieu à 8h30, sous un ciel brumeux mais ensoleillé, pour retrouver nos amis de MAURS, et continuer notre voyage vers SALLES de COURBATIERS. Notre Président Jacques LAURENT nous a détaillé le parcours et les activités de la journée et nous a raconté quelques histoires drôles.

Arrivés sur place nous sommes accueillis par le Patron de la filature « au fil de laine » qui nous explique que son entreprise est implantée depuis 1896. La fabrique artisanale de literie, nichée au creux de l'AVEYRON, puise ses méthodes dans son riche terroir. Elle propose une large gamme de produits authentiques tels que les matelas, oreillers, couvertures, couettes et bien d?autres pures créations issues d?un grand savoir-faire. Ensuite le groupe est partagé en deux ; le premier part à la découverte de l?entreprise, tandis que le deuxième va prendre un café très gentiment offert par l?épouse de notre guide. Puis les groupes se sont inversés.

Dans cette entreprise, la laine est apportée par les éleveurs de la région puis est lavée uniquement à l?eau de source, dans les flancs du moulin, sans savon, elle est ensuite nettoyée méticuleusement à la main. Après essorage cette laine est mise dans un séchoir et elle est enfin prête à être utilisée. La visite continue par la découverte de confection de matelas et de bobines de fils. Cette visite se termine par la découverte des produits finis et chacun, chacune, peut acheter ou commander le produit qui lui convient.

Nous poursuivons notre voyage vers DRULHE charmant petit village où nous sommes attendus pour le repas, dans une ferme auberge. Nous pouvons remercier notre chauffeur qui nous a conduits, avec une grande dextérité, par de petites routes étroites et très accidentées. Arrivés à la ferme un accueil très chaleureux nous attendait et le menu proposé fut agréablement dégusté et n?a souffert d?aucun reproche, nous avons fait travailler nos mâchoires sans aucun problème avec en dessert une belle et bonne omelette Norvégienne qui s?est laissée déguster et même à plusieurs reprises. Ayant pris un peu de retard, le patron de l?auberge nous a conduit vers notre prochaine visite à 6km, à SAINT-IGEST au BURGAYRAS, entreprise agricole qui cultive le SAFRAN.

Monsieur et Madame MARTY, nous ont emmenés sur le champ de Safran, où ils nous ont expliqué cette culture. Le safran était déjà utilisé en Asie mineure 1600 ans av. JC. On trouve sa trace sur des fresques du palais de KNOSOS en Crête. Il figure dans les écrits médicaux du papyrus d'EBERS en Egypte, rédigé vers 1500 ans av. JC. Les Phéniciens et Phocéens en connaissaient la culture qu'ils ont pu diffuser sur le pourtour méditerranéen. Les Romains en ont fait différents usages culinaires, mais aussi des onguents. En Sicile, en Italie la culture du safran date des Romains. L'Espagne musulmane était, au IXe siècle, le pays du Safran, l'occident chrétien a aussi intensifié cette culture qui s'est répandue de la Province Albigeoise au Quercy et de l'Angoumois au Gâtinais (où l'on a retrouvé un livre de commandes d'un grossiste de la région de Caussade, qui en achetait 1 tonne par an) Cet engouement touche même le sud de l'Angleterre au XVe siècle. Michel-Ange a peint les fresques de la chapelle Sixtine avec un mélange de "stigmates" de safran, de blanc de travertin et de poudre d?ambre. Ensuite ils nous ont conviés dans une salle pour y déguster de la crème brulée au safran que nous avons trouvée délicieuse. La visite s?est terminée vers 17h30 en remerciant nos hôtes qui nous ont reçus très chaleureusement. Le retour s?est fait par le même itinéraire, et à MAURS avant de se séparer de nos amis nous avons fait la photo traditionnelle du groupe

Le président Jacques Laurent et les membres du Conseil départemental, organisateurs, remercient les participants à cette sortie et regrettent que beaucoup d?autres adhérents n?aient pu se joindre à nous. Ils souhaitent que nous soyons encore plus nombreux l?année prochaine et s?engagent à organiser une sortie aussi intéressante et attrayante que celle-ci.

Philippe CHATELAIN

Logo